Студопедия

Главная страница Случайная страница

КАТЕГОРИИ:

АвтомобилиАстрономияБиологияГеографияДом и садДругие языкиДругоеИнформатикаИсторияКультураЛитератураЛогикаМатематикаМедицинаМеталлургияМеханикаОбразованиеОхрана трудаПедагогикаПолитикаПравоПсихологияРелигияРиторикаСоциологияСпортСтроительствоТехнологияТуризмФизикаФилософияФинансыХимияЧерчениеЭкологияЭкономикаЭлектроника






ТЕКСТ 6




PARIS VU DES TOURS DE NOTRE-DAME

Quelques instants encore et les deux jeunes gens parvinrent sur le
haut de la tour.

«Oh! dit Jacqueline, que c'est beau! Quelle récompense!

— Oui. C'est un spectacle incroyablement exaltant. (...)
«Je vous demanderai seulement de monter plus haut encore.

— Où voulez-vous monter? Dans les nuages?

— Sur le toit de plomb. Il semble en pente roide1, pourtant il colle
très bien au pied. Venez, n'ayez pas peur. Prenez à pleine main la tige
du paratonnerre. Et maintenant, respirez, regardez Pans. Écoutez aussi,
car cette immense rumeur laborieuse, c'est le souffle et la respiration de
Paris.
C'est une très grande ville. Si elle s'étalait au milieu d'une vaste
plaine, comme d'autres grandes villes du monde, on n'en verrait pas les
limites; mais vous pouvez découvrir presque partout les collines vertes,
la campagne. (...)

«Tâchez, reprit Laurent, tâchez de regarder le fleuve, s'il ne vous
aveugle2 pas. Voyez toutes les églises, couchées le long de la Seine
comme des vaisseaux dans le sens du courant. Toutes regardent vers
l'est par leur chevet et vers le ponant3 par leur portail. Ce que cette ville
nous offre d'abord, ce sont toutes ces prières de pierre noble. Le reste,
le reste est moins évident, moins clair. Oui, je sais, il y a la Tour Eiffel
Ce n'est pas une œuvre d'art, c'est un signe graphique, c'est une figure
d'algèbre.
Je vois aussi l'Hôtel-Dieu parce qu'il est à nos pieds. J'y ai
travaillé, jadis, au début de mes études. Je vois aussi la Sorbonne,
à cause de son observatoire qui ressemble à un clocher sans flèche. Je


ne vois pas l'Institut Pasteur: il est perdu parmi la masse des
constructions laborieuses.»4 (...)

Il y eut un grand moment de silence pendant lequel on entendit
monter des profondeurs non plus une rumeur confuse, mais mille bruits,
mille sons séparés et distincts. On percevait le roulement de chaque
voiture, les fers de chaque cheval, le pas de chaque piéton, le cri de
chaque marchand, l'appel d'une mère, le sifflet d'une machine, le
grincement d'une porte qui se ferme, le ronron d'un moteur, le soupir
d'un violon, le tintement d'une cloche, peut-être celui d'une pièce de
monnaie et, soudain, la grêle voix des enfants qui jouaient dans le
square de l'évêché, leurs cris, leurs chansons, leurs mots, presque le
souffle de leur haleine.

«C'est extraordinaire, dit la jeune fille. C'est ainsi, me semble-t-il,
que Dieu doit5 entendre les bruits de la terre.
Il doit, comme nous en ce
moment, distinguer la plainte de l'un, le cri de colère de l'autre, la
joyeuse chanson du troisième. Encore un peu et6 je pourrais dire: il
y a un passant qui boite, il y a un pauvre qui pleure, il y a un employé
qui se dépêche, car il a peur d'être congédié, il y a un petit garçon qui
ment pour la première fois».



GEORGES DUHAMEL, Chronique des Pasquier. Le Combat contre les Ombres.
Примечания:

1. Устаревшая (литературная) форма слова raide. 2. Из-за отблесков солнца.
3. Устаревшее слово: запад, направление, в котором садится солнце. 4. Здания для
работы (le labeur = усердный труд). 5. Doit entendre = без сомнения, слышит.
6. Avec un peu plus de finesse dans l'ouïe, je pourrais dire...

ГРАММАТИКА___________________________

МЕСТО КА ЧЕСТВЕННЫХ ПРИЛАГАТЕЛЬНЫХ
Напомним, что качественные прилагательные ставятся, как правило,
послесуществительного в следующих случаях:

а) прилагательные, несущие физическую характеристику (форма,
цвет и т.д.)
и прилагательные, относящиеся к области географии, исто-
рии, религии, к искусствам, науке
и т.д.:

Une pente ROIDE, un signe GRAPHIQUE, le peuple FRANÇAIS, la religion
CATHOLIQUE.

б) причастияв роли прилагательных:
Des sons SÉPARÉS, des eaux COURANTES.

в) прилагательные и словосочетания в роли определения:


Un livre intéressant, un spectacle incroyablement exaltant, une ville pleine
de bruit.

Перед существительным стоят, как правило, односложные прилага-
тельные, которые часто употребляются в речи: Un GRAND enthousiasme,
un
BEAU spectacle, un BON garçon, une MAUVAISE affaire, un GROS homme.
NB. — Порядковые числительные ставятся перед существительным:
la première fois. (Но: François 1-er, Charles H, la page 2.)
Многие прилагательные могут находиться как перед существи-
тельным, так и после него.



Если такое прилагательное стоит перед существительным, возможны
два случая:

1) прилагательное имеет особое значение, иногда близкое к превос-
ходной степени: une REMARQUABLE église, une EXTRAORDINAIRE surprise;

2) прилагательное образует с существительным устойчивое слово-
сочетание, имеющее свое особое значение:

un jeune homme - un homme jeune; un BRAVE garçon— un garçon brave.
Если прилагательное стоит после существительного, то оно сохраняет
свое прямое значение:

une église REMARQUABLE, une surprise EXTRAORDINAIRE.

Если несколько прилагательных определяют одно и то же сущест-
вительное,
то между ними стоит союз et или запятая.

Un homme POLI, AIMABLE (или: POLI ET AIMABLE);

исключение составляет тот случай, когда одно из прилагательных обра-
зует с существительным особое сочетание:

un AlMABLE jeune homme или: un jeune homme AIMABLE.

Une IMMENSE rumeur laborieuse (= une immense rumeur de travail).

УПРАЖНЕНИЯ

I) Объясните, почему в данных предложениях прилагательные-определения
находятся после существительных? — Les tickets de métro sont de couleurs variées;
mais ils ont tous une forme rectangulaire. — Vu du haut de Notre-Dame, Paris offre un
spectacle exaltant. — L'Institut Pasteur est perdu parmi la masse des constructions
laborieuses. — Il y a à Paris 29 journaux quotidiens. — Le contrôleur parlait à Gurau
sur un ton de dérision polie. — Cet homme porte une cravate noire, est coiffé d'un feutre
noir. — C'est un travail long à faire. — La religion catholique est celle de la majorité
des Français.

II) Объясните, почему в данных предложениях прилагательные-определения
находятся перед существительными? — Les deux jeunes gens parvinrent sur le haut
de la tour. — Un grand enthousiasme les soulevait. — La grêle voix des enfants se
faisait entendre. (On peut dire: la voix grêle... quelle est la nuance?). — Je voyage en
deuxième classe. — Il y a un petit garçon qui ment pour la première fois. — Voici des
chats de pure race. (On peut dire: chats de race pure. Nuance?)



III) Какие разные значениямогут иметь выделенные прилагательные, в зави-
симости от их расположенияотносительно существительных? — Sans être un
jeune homme, c'était un homme jeune encore. — Hier soir j'ai assisté à une drôle de
pièce; mais ce n'était pas une pièce drôlel — II évite de boire du vin pur, même si ce vin
est une pure merveille. — Lui? Un franc coquin, qui pourtant n'a pas l'âme franche.
Notre homme s'était fait faire un complet gris fort élégant, ce qui ne l'empêchait pas de
faire grise mine.

IV) В следующих предложениях согласуйтеприлагательные с существитель-
ными, к которым они относятся, и поставьте их передэтими существительными
или послених: Une rumeur (confus) montait de la cité (2 solutions). — Le cambrioleur
aux pieds (agile) aimait à se promener sur les toits. — Les bâtards sont souvent plus
fidèles que les chiens de race (pur) (2 solutions). — Les agents ne sont pas munis
seulement d'un bâton (blanc): ils tirent aussi des sons (strident) de leur sifflet à roulette.

— La mode était cette année-là aux chapeaux (grand). Cela n'avantageait pas toutes les
femmes.

V) Литературный анализ:

а) составьте план текста: «Paris vu des tours de Notre-Dame».

б) Объясните значение подчеркнутых словосочетаний.

VI) Эссе:Fatigue de vivre dans certaines grandes villes.
Вступление: villes d'autrefois, villes d'aujourd'hui...

Развитие темы:

a) Ce qui manque parfois: la verdure, la fraîcheur en été, l'eau, etc.

b) Ce qu'il y a en excès: le bruit, les poussières, etc.

c) Mais l'urbanisme moderne a su, parfois, satisfaire à tous les besoins.
Заключение...

Обратите внимание на форму женского рода некоторых
прилагательных:

Un homme généreux, une femme GÉNÉREUSE. — Un garçon menteur,
une fille MENTEUSE. — Un mot consolateur, une parole CONSOLATRICE.

— Un regard enchanteur, une voix ENCHANTERESSE. — Un homme vieux,
une femme VIEILLE. — Un terrain sec, une feuille SÈCHE. — Un esprit vif,
une eau VIVE. — Un cri aigu, une voix AIGUË. — Un esprit sot, une idée
SOTTE. — Un air vieillot, une apparence VIEILLOTTE; mais: Un homme
dévot, une femme DÉVOTE. — Son mets favori, sa chanson FAVORITE. —
Le peuple grec, la langue GRECQUE. — Un lieu public, une place
PUBLIQUE. —Le peuple hébreu, la langue HÉBRAÏQUE.


II


mylektsii.ru - Мои Лекции - 2015-2018 год. (0.01 сек.)Все материалы представленные на сайте исключительно с целью ознакомления читателями и не преследуют коммерческих целей или нарушение авторских прав Пожаловаться на материал